Loading...

Une simple étincelle - 6/6

Nous avons été créés avec un esprit, afin d’être en communion avec Dieu, afin de vivre sa présence et d’en profiter, c'est-à-dire, d’en ressortir en étant transformés, équipés, grandis. Prenons le temps de vivre ces moments d’exception. L’importance en est capitale. Mais ne nous arrêtons à ce que nous attendons d’un tel moment. Ne nous compliquons pas la vie à mettre des règles et des exigences qui nous freinent ou nous découragent. Recherchons la simplicité de la rencontre avec notre créateur. Nous avons accès à sa présence grâce au sang de Jésus qui nous couvre. Il n’y a pas de règles pour ce qui est du type de musique ou de prière qui va amener l’adoration. Nous avons des sensibilités différentes que nous devons respecter. Il nous faut de toute façon un travail sur nous-même pour accepter et vivre ces communions simplement. Nous avons tellement à y gagner.



Nous pourrions comparer ça aux différents types d’allume-feu. Il y en a qui sont fulgurants alors que d’autres mettent du temps à s’allumer. Certains se consument vite quand d’autres durent un moment. Il y a différentes matières, différents enduits, une bonne diversité de produits, mais pour un seul et même objectif, allumer un feu. Mais quel que soit ce qui est utilisé, il y aura toujours une chose en commun, c’est l’étincelle de départ. L’étincelle du briquet, de l’allumette, qui va faire prendre le reste. En d’autres termes, nous pourrions avoir plein d’allume-feux, mais si nous n’avons rien pour les allumer, ils ne servent à rien.



Notre part à nous, c’est de mettre en œuvre, créer cette petite étincelle. Bien sûr, nous sommes tous différents, certains produiront une grosse étincelle, d’autre une plus petite, mais ça suffit pour enflammer. C’est tout ce que le Seigneur nous demande, une étincelle, c’est notre part à nous, à chacun de nous. L’adoration n’est pas quelque chose de passif, nous sommes pleinement impliqués. Le Seigneur est prêt pour faire sa part, et il est proche ! Courbons nos cœurs pour entrer dans sa présence, laissons-nous être visités par lui et être préparés pour son œuvre, pour sa gloire.








article précédent





© Cédric Fruhinsholz, juillet 2018